L’intelligence corporelle au présent

sophrologie et intelligence corporelle

1er module de sophrologie dynamique (*)

“Une posture ferme et agréable” (Yogasûtra II.46). La posture n’est pas seulement physique, elle est aussi mentale : s’ancrer dans le corps, asseoir le mental dans l’ici et maintenant, s’installer dans un juste milieu, entre fermeté et douceur, entre vigilance et bienveillance…

Et si nous prenions la bonne résolution d’être plus présent à nous-même pour développer notre intelligence corporelle, trop souvent muselée par notre intelligence rationnelle, et vivre tout notre (haut) potentiel ?

La sophrologie, c’est quoi ?

Définition : « La sophrologie est l’étude de l’harmonie de la conscience ».

Il s’agit donc d’un outil d’exploration de la conscience humaine, mais aussi d’un cheminement vers plus d’harmonie.

Plus qu’une thérapie, la sophrologie est une pédagogie de l’existence : par une qualité de présence accrue, elle nous aide à mieux nous connaître, à prendre conscience des capacités et des ressources présentes en nous.

L’intelligence corporelle et le présent

intelligence corporelle par la sophrologieLe premier degré ou module en sophrologie est consacré à l’exploration et à l’équilibrage de la fonction sensorielle ou à ce que l’on appelle « l’intelligence corporelle ». Il s’agit d’affiner sa capacité à percevoir et à accueillir les sensations, en particulier, les sensations agréables, dans le présent (« ici et maintenant »), et à en harmoniser les manifestations pour expérimenter le « juste bien pour soi ».

Que percevons-nous ? Les informations qui proviennent de nos sens (vue, ouïe, odorat, toucher, goût), celles qui nous renseignent sur l’état corporel intérieur (proprioception et intéroception), mais aussi l’énergie ou la dynamique de vie, qui se manifeste à travers nos sensations, nos émotions et nos pensées, et s’exprime en une force, une ressource, une capacité que nous pouvons activer dans notre vie.

Schéma d’une séance de sophrologie dynamique (1er degré)

Mise en disponibilité : il s’agit de se rendre présent physiquement et mentalement par quelques mouvements simples (assouplissement, étirement, respiration, marche, etc.). L’exercice d’enracinement, par exemple, consiste à observer sans jugement sa posture initiale et à la modifier par ajustements successifs pour atteindre une posture consciente et juste, “ferme et agréable” (Yogasûtra II.46).

Toilette énergétique : cette étape, empruntée à l’énergétique chinoise, invite à l’exploration sensorielle et énergétique par un auto-massage ou une « lecture » consciente du corps. Elle ne sera jamais deux fois identique, car à chaque séance, elle s’adapte aux besoins du corps au présent. Ainsi, l’introspection détaillée, par exemple, permet d’activer chaque partie du corps l’une après l’autre, dans un ordre précis. L’auto-massage est entrecoupé de temps de pause et de prise de conscience des sensations pour mettre en valeur le corps “vécu” (différent du corps anatomique) à travers des images, mots, couleurs,…

Image/mot d’activation ou de calme, inspir/expir : quand les manifestations sensorielles ou énergétiques sont ressenties comme trop fortes ou trop faibles par rapport au besoin du moment, la sophrologie offre des outils pour les activer, c’est-à-dire les amplifier, ou les désactiver, c’est-à-dire les calmer. Il s’agit donc de s’écouter pour atteindre le “juste bien pour soi”, librement, en s’appuyant sur un mot et/ou une image d’activation ou d’apaisement. La respiration peut jouer le même rôle de “thermostat” intérieur : l’inspir accentue les sensations, l’expir apaise les excès. À vous de choisir le moyen le plus immédiat pour vous…

Exercice dynamique : par un exercice de stimulation corporelle, adapté à chacun selon ses aptitudes physiques, le pratiquant prend conscience de la vivance sensorielle et énergétique, ainsi que de la “dynamique” (du grec, dunamis «force », « puissance », « potentialité ») dans laquelle il peut puiser des ressources pour vivre en pleine conscience. Les exercices “asymétriques” (extension, contraction, poids), par exemple, activent alternativement les deux hémicorps de façon à faciliter les sensations et perceptions à l’oeuvre dans chaque mouvement, du plus grossier au plus subtil.

Bilan personnel : en silence, mentalement, on effectue pour soi le bilan de la séance, en retenant d’abord le positif. Un mot, une image, un symbole, etc. peuvent s’imposer à la conscience comme synthèse de ce qui aura été important pour nous dans cette séance. Une ressource à conserver précieusement et à activer si nécessaire au-delà de la séance…

Reprise du tonus d’éveil et partage : comme la séance induit un état de détente entre la veille et le sommeil, il est nécessaire de récupérer son tonus d’éveil (grâce à la respiration, à des étirements, bâillements,…) avant d’ouvrir les yeux et de reprendre ses activités ordinaires. Pour être tout à fait complète, la séance se clôture par un partage oral (avec le groupe ou le sophrologue) ou écrit de ce qui a été vécu.

sophrologie dynamique

La sophrologie : 3 principes éthiques

    1. Responsabilité : le « sophronisant » est seul maître de la façon de pratiquer les exercices qui lui sont proposés : le contenu de la séance lui appartient, ainsi que ce qu’il souhaite ou non partager avec le sophrologue ou le groupe.
    2. Authenticité : la séance et le bilan personnel n’ont de valeur que s’ils sont vécus avec authenticité, sans rechercher la performance ni le résultat immédiat.
    3. Autonomie : d’abord guidé par un sophrologue, le pratiquant s’approprie progressivement les exercices et techniques d’harmonisation pour gérer ses séances en toute autonomie. Le sophrologue n’est pas un guru, mais un passeur de relais !

Tenté(e) par l’expérience ? Faites appel à un sophrologue qui respecte ces trois principes : il vous transmettra les bases pour démarrer votre cheminement personnel. Avec une règle d’or, comme dans tout apprentissage, L’ENTRAÎNEMENT !

(*) Cet article s’inspire du contenu d’un module de 10 séances de sophrologie dynamique (1er degré) que j’ai organisé et animé en 2012. Lisez aussi  :

La suite… à découvrir bientôt sur ce blog 😉

 

Découvrez les autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.