Épisode 11 – Rebondir et aimer

résilience du zèbre haut potentiel

Après onze années de bons et loyaux services, nous quittons ce milieu universitaire qui donne d’une main et reprend de l’autre.

Notre zébrion est alors âgé de 6 ans et sa petite soeur, de 4 ans. Nous ne pouvons nous permettre de nous accrocher à un passé révolu : nous devons vite faire le deuil de cette période de notre vie professionnelle et rebondir.

Vers l’âge de 35 ans, nous nous inscrivons pour la première fois comme demandeurs d’emploi. Novices en ce domaine, nous tâtonnons pour définir notre statut : philologues hyper-qualifiés en langues mortes, ex-professionnels de la recherche scientifique, nous n’entrons dans aucune case du marché de l’emploi.

De façon complètement inattendue et par un drôle concours de circonstances, nous nous réorientons tous deux vers les technologies de l’information et de la communication. Mon tigre zébré, ex-linguiste, devient développeur web. Quant à moi, ex-philosophe, je revêts le titre de chef de projet en marketing digital. Oh ! Évidemment, ce virage ne s’est pas fait en un jour. Il a fallu franchir des ravins de doutes, des précipices de remises en question, des pics de crises de sens, mais voilà où nous en sommes aujourd’hui. Nous avons rebondi.

Notre “résilience” – quel joli mot pour une âpre réalité… -, je pense que nous ne la devons pas à la seule force de notre volonté, mais surtout à l’amour qui nous unit. Cette idée, si niaise soit-elle, est profondément ancrée en moi. Je suis convaincue que je n’aurais pu accomplir ce parcours semé d’embûches sans ma tribu : mon tigre zébré, mon petit zèbre et sa petite sœur Victoire (de son 3ème prénom), mon okapi.

Victoire s’est trouvé une identité propre dans cette drôle de savane. Elle s’est choisi elle-même le surnom d’okapi, cet animal étrange, ni tout à fait zèbre, ni tout à fait girafe, au pelage à moitié rayé, à moitié uni.

Dès la naissance, elle a ajouté de la couleur et du bonheur à notre savane. Véritable boute-en-train, chouchoute des puéricultrices et des institutrices, elle est l’amie que tout le monde rêve d’avoir, sociable, attentive, rigolote. Elle manie également les mots avec une aisance déconcertante et un humour explosif.

Artiste, sportive, comédienne, élève modèle, tout semble lui réussir. Toutefois, que l’on ne s’y trompe pas : son apparente facilité ne doit rien au hasard. Combative à l’extrême, déterminée à réaliser ses rêves, son assurance cache une grande sensibilité et le besoin de toujours se dépasser. Serait-elle le quatrième zèbre ? Une chose est sûre : sa personnalité bigarrée démontre de façon éclatante l’unicité de chaque individu au sein de notre savane et la magnifique complémentarité qui en résulte.

Fin de la saison 3 : la suite ? Bientôt… 😉

Découvrez les autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.