Épisode 7 – Pensée divergente

Haut potentiel et pensée divergente

À mesure que l’entretien avec le Docteur H. se poursuit, je découvre l’étendue des recherches menées en neurosciences. Elles permettent de mieux cartographier et comprendre le fonctionnement cérébral de cet équidé si particulier, aux connexions neuronales ultra-rapides et doté d’un hémisphère droit hyper-puissant.

Comme l’héroïne de la célèbre trilogie de Veronica Roth, le zèbre est “divergent”. Sa pensée en arborescence, unique et singulière, transcende les limitations de la pensée linéaire, ordonnée et structurée.

Au lieu de saisir une idée après l’autre dans une séquence logique qui ferait le tri entre l’essentiel et le superflu pour faciliter le cheminement de la pensée, le zèbre absorbe et traite tous les stimuli simultanément. Les idées se déploient en un réseau infini et ininterrompu, en une activité cérébrale vertigineuse, incroyablement féconde et… épuisante.

Car le carburant de cette pensée divergente est présent partout autour et en lui : c’est la totalité de ce qu’il perçoit, éprouve et conçoit…

–> Découvrir la suite : épisode 8 de la saison 2 !

Découvrez les autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.