Épisode 11 – Un zèbre dans la savane

Haut potentiel : un zèbre heureux

Le zèbre n’est ni tout noir ni tout blanc : ses zébrures offrent un magnifique panaché de nuances.

Plutôt qu’un “diagnostic HP” qui induirait l’idée d’une maladie ou d’une tare, il s’agit de te reconnaître dans ce qui fait ton unicité, dans tes forces et tes faiblesses. Le Docteur H. insiste : réduire le HP à son QI – deux paires de lettres qu’on associe trop hâtivement – résulte d’une vision biaisée. On peut avoir un QI élevé sans être HP et inversement, le HP ne s’identifie pas à ses seules capacités cognitives.

Ce qui fait le HP ou mieux, la personne à haut potentiel, c’est un faisceau de caractéristiques qui peuvent être colorées différemment, chaque zèbre étant irréductible. Ces traits particuliers peuvent expliquer certains comportements, compliqués à décrypter pour tes amis et enseignants : tes difficultés à entrer en relation avec tes pairs, ton manque de participation en classe lorsque le sujet t’intéresse moins, tes colères, tes peurs, tes doutes.

À présent rassurés, nous réalisons que beaucoup d’autres zèbres peuplent la savane et qu’ils peuvent y trouver leur place. Il existe des pistes à explorer pour t’aider à cicatriser tes blessures et à t’épanouir comme n’importe quel enfant.

D’abord, il est important que tes enseignants soient informés des résultats de ces tests. Il va falloir leur expliquer ce qu’implique ta pensée divergente et la différence entre “HP” et “intello”. Il sera nécessaire de leur transmettre les conseils de professionnels afin que tu gardes le plaisir d’apprendre, sans tomber dans les pièges de l’ennui et de la peur de l’échec : varier les méthodes et les activités, solliciter ta curiosité, ton goût pour la recherche et l’exploration, expliciter les consignes et leur donner du sens,…

Bien sûr, tu devras toi aussi faire des efforts, apprendre à t’adapter aux exigences du système scolaire et aux normes de la vie en société, apprivoiser ta personnalité si riche et si complexe pour réaliser pleinement ton potentiel et découvrir comment gérer tes frustrations. Avec l’aide d’une psychologue spécialisée, nous suivrons les pistes de la savane pour que tu sois un zèbre heureux.

Ce bilan a des effets inespérés. À l’issue de l’entretien, alors que nous nous préparons à franchir le pas de la porte, je me tourne vers toi et aperçois ton visage éclairé, ouvert et souriant. Pour la première fois depuis des mois, tu sembles enfin apaisé, libéré de tes angoisses et de ton sentiment d’infériorité. Tu peux enfin mettre des mots sur qui tu es, t’accepter et t’affirmer dans ta différence.

Nous montons en voiture, attachons nos ceintures, et là, dans le miroir du rétroviseur, je croise mon regard… Et si ton papa et moi étions, nous aussi, de drôles de zèbres ?

–> Découvrir la suite : épisode 1 de la saison 3 !

Découvrez les autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.