Neuroplasticité et sophrologie

neuroplasticité et sophrologie

Le cerveau ne se fige pas à l’âge adulte, mais évolue toute la vie. Il s’adapte comme du plastique d’où le terme de neuroplasticité.

📷 sophrologie et neuroplasticité« Neuroplasticité » : une vidéo vue sur la page « Monsieur Le Psychomotricien » sur Facebook

Imaginez un circuit électrique : le cerveau est traversé par une myriade de connexions qui sont autant de chemins arpentés à chaque fois que nous ressentons et agissons. Il existe des circuits courts, des chemins réflexes, ancrés dans nos habitudes et notre expérience.

Mais si nous nous exerçons à sortir de ces sentiers battus en explorant des circuits inhabituels, par la sophrologie ou d’autres méthodes d’exploration de soi, nous nous donnons la possibilité de développer et de renforcer de nouveaux mécanismes de perception, d’émotion, d’intuition et de réflexion.

Dans son analyse des fonctions de la conscience, Yves Davrou propose un schéma qui met en exergue les circuits courts et longs de notre conscience. Les stimuli externes informent notre corps à travers la fonction sensorielle. En circuit court, nous avons tendance à mettre en route quasi immédiatement notre fonction rationnelle pour traiter cette captation et y apporter une réponse réflexe, influencée par notre histoire personnelle, notre éducation, notre culture.

La sophrologie dynamique nous invite à (re)créer des circuits longs où l’information traitée par l’intelligence sensorielle est ensuite appréciée à travers le prisme de nos émotions et interprétée à la lumière de notre intuition pour que notre rationnel, sollicité seulement en fin de parcours, apporte une réponse créative et adaptée à une situation donnée.

Bonne nouvelle pour les zèbres et autres HP, parfois prisonniers d’un rationnel envahissant ou enfermés dans des réactions émotionnelles excessives : notre conscience du monde et de nous-même est donc elle aussi évolutive, et nous sommes maîtres de ce changement !

#Neuroplasticité

Posted by Monsieur Le Psychomotricien on Friday, January 18, 2019

Découvrez les autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.