Dans la tête d’un surdoué : un regard nuancé sur le haut potentiel

Haut potentiel : dans la tête d'un surdoué - RTS

Que se passe-t-il dans la tête d’un surdoué ? En quoi le monde cognitif d’un haut potentiel ou HP s’éloigne-t-il de la norme ?

Surdoué, haut potentiel : reportage

📷 “Dans la tête d’un surdoué” : un reportage de la RTS – Radio Télévision Suisse

Les zèbres, HP ou sourdoués rencontrent-ils des difficultés propres dans leur parcours ou sont-ils indûment victimisés par le discours actuel des médias, des psychologues, des parents ? Quelle est la part de vérité et de fantasme ?

La Radio Télévision Suisse nous offre 52 minutes de témoignages, de paroles d’experts, d’expériences menées auprès d’enfants HP et non HP, pour poser un regard nuancé sur ces personnalités qui suscitent autant de fascination que de rejet.

Tour à tour traités de génies ou d’intellos, perçus comme des êtres d’exception ou simplement des personnes “qui se la pètent”, ces enfants et adultes témoignent de leur vécu avec un mélange de pudeur et de douleur : incompréhension, sentiment de décalage, ennui, solitude, hyperlucidité, quête de sens,…

Au final, l’image qui se construit à travers cette mosaïque de portraits est celle d’une réalité complexe, qui va bien au-delà d’une différenciation intellectuelle : le haut potentiel embrasse des aspects plus profonds, plus essentiels, plus existentiels.

Car l’identité “zèbre” englobe tous les aspects de la conscience : la sensorialité “qui vibre au moindre murmure du monde” pour reprendre une très belle expression de Jeanne Siaud-Facchin, les émotions vives suscitées par l’aiguillon d’une hypersensibilité, la créativité et l’imagination foisonnantes d’une pensée en arborescence.

Au terme de ce reportage, on se prend à rêver d’un système scolaire, d’un monde professionnel et d’une société où chaque enfant et adulte, HP ou non, trouve sa place et son espace d’expression, avec un seul mot d’ordre, l’authenticité. Ni génies ni victimes, ces 2,5% de la population pourront alors enfin développer leur potentiel plutôt que de “renoncer à soi” et de priver l’humanité d’une part d’elle-même.

 

Découvrez les autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.